logo
FrançaisEnglish

 

La Société de l'histoire de France, fondée le 21 décembre 1833 à l'initiative de François Guizot pour contribuer au renouveau des études historiques, déclarée d'utilité publique par Louis-Napoléon Bonaparte le 31 juillet 1851, a joué depuis plus de 180 ans un rôle de premier plan dans l'édition des textes et documents concernant l'histoire nationale. Beaucoup des plus éminents historiens français des XIXe et XXe siècles ont été élus à la présidence annuelle. Le domaine de la Société était initialement limité à la période antérieure aux États généraux de 1789 ; elle a absorbé ensuite, en 1927, la Société d'histoire contemporaine.

Sa collection d'éditions critiques et ses périodiques (Bulletin et Annuaire fondus depuis 1863 dans l'Annuaire-Bulletin de la Société de l'Histoire de France) rassemblent, en plus de 500 volumes, une documentation historique considérable : chroniques, mémoires, journaux et correspondances, aussi bien que documents financiers ou judiciaires. Une grande partie des textes publiés avant 1940 sont désormais gratuitement accessibles en ligne.

La Société organise des conférences historiques, deux fois par an (conférence d'automne et « lecture » à l'assemblée de printemps), et occasionnellement des colloques.

L'adhésion est ouverte aux historiens de profession comme aux amateurs éclairés, français et étrangers, qui souhaitent contribuer à soutenir l'activité de la Société. Les membres sont admis par le Conseil, sur présentation par l'un des sociétaires. Ils sont destinataires de toutes les publications comme des invitations aux conférences. La cotisation annuelle (50 €) constitue la principale ressource financière permettant à la Société de poursuivre sa vocation éditoriale.

Le présent site, inauguré en 2005, fournit entre autres ressources le catalogue complet des publications depuis l'origine avec les liens vers les textes disponibles soit en librairie soit en ligne, et la table générale des articles de l'Annuaire-Bulletin depuis 1911.